top of page

J'ai décidé de proposer de temps en temps à la vente, des pipes que normalement je garde pour moi. Pour faire simple, il arrive de temps en temps que lors de la fabrication, un défaut apparaisse sur une pipe.

Alors, entendons-nous bien, il y a défaut et défaut !

Tous les pipiers sont confrontés, lors de la fabrication, à des problèmes dans le bois, à des erreurs de fabrication (il me semble...)...Il arrive de temps en temps, que nous devions mettre à la poubelle notre travail. Non sans regret, surtout par rapport à ce morceau de bois et de nature "gâché", mais cela fait partie du métier. Et quand c'est râté ou que le bois n'est pas bon, il n'y a aucun intérêt, aucune raison de vouloir donner vie à l'ébauche de départ. 

Parfois également, dans le processus de fabrication, apparaît plus tardivement un défaut majeur, un puit de sable dans le foyer ou bien à l'extérieur mais qui potentiellement serait traversant, une fissure de la tige....des défauts qui risqueraient de poser un souci au fumage et surtout un risque de pérénité de la pipe à l'usage. De tels défauts sont rédhibitoires et une telle pipe sera, soit fumée par moi ou bien ira directement au rebut comme dit plus haut car ce ne serait pas digne de moi, ni un gage de qualité de vendre une telle pipe.

Heureusement, ce n'est pas mon quotidien, mais ça arrive et au final, ce n'est jamais complètement désagréable d'ajouter une petite nouvelle à ma rotation personnelle !

Beaucoup plus rarement, il subsiste quelques pipes qui auraient presque tout pour plaire et qui, malgré qu'un défaut apparaisse lors de la fabrication, je me décide à aller jusqu'au bout du travail et à les terminer avec autant de soin qu'une autre. Parce que le bois est joli, parce que l'ensemble est cohérant et qu'au fond de moi, je sais qu'elle sera malgré tout une bonne fumeuse et que ce serait dommage de ne pas lui donner sa chance. 

Donc, celle que je vous propose ici-même est le parfait exemple d'un défaut qui n'est pas majeur, qui d'après mon analyse "structurelle" ne présente aucun risque pour la bonne vie et le bon usage de la pipe. Aucune fragilité potentielle.

Les défauts dans la bruyère ne sont "que" esthétiques et donc ne me permettraient pas de vendre cette pipe car elle ne correspond pas à mes critères standards.

Si c'était une industrielle, il est probable qu'elle serait mastiquée et/ou vendue sous une sous-marque. Ce que l'on appelle parfois des "secondes". Que l'ont pourrait également appeler "dégriffées" ou "déclassées". Je n'invente rien, ce n'est pas un nouveau concept.

Chez moi il n'y a point de mastic et je considère même que certains stigmates peuvent apporter un certain charme à la pipe, amenant avec eux une charge émotionnelle, une singularité qui fait déjà partie de l'histoire de la pipe, bien avant qu'elle n'en soit une. Un peu comme le concept du Wabi-Sabi au Japon, l'art de l'imperfection.

On a le droit de trouver ma démarche surprenante...

... alors je rappelle que ce n'est qu'une proposition, donc une mise à disposition, que personne n'est forcé d'acheter une telle pipe,  que c'est fait en toute transparence, qu'il n'y a pas de marquage puisque c'est une No Name, qu'elle ne se retrouvera donc pas sur le marché de l'occasion avec ma signature et que malgré tout, cette pipe et les éventuelles prochaines que je pourrais proposer, bénéficieront toutes de la même garantie de 1 an, tout comme mes autres pipes handemade. La preuve de ma bonne foi concernant la durabilité, la pérénnité de la pipe proposée à la vente.

La démarche est pour respecter mon idée de départ lors de la mise en ligne de mon site, celle d'essayer de proposer des pipes à différents budgets, comme ma gamme Factory, ma gamme Estates, en sachant que mon activité se concentre maintenant un maximum sur le "fait main", le coeur du métier qui me passionne.

Alors, bien entendu, je ne vais pas créer une catégorie No Name, car on peut dire que ce sont des situations plutôt rares, et que forcément, il ne s'agira donc que de propositions très ponctuelles.

Le piper propose, le client dispose.

Si cette idée trouve son public, alors l'occasion se représentera de donner sa chance à d'autres ce ces pipes.

Place à la description de cette "No Name".

La bruyère provient de mon fournisseur grec qui me garantit un séchage d'une trentaine d'année. Les anneaux mis en valeur par le sablage sont bien visibles sur le pourtour du foyer.

La teinte noire a été fixée à la Shellac afin d'obtenir un fini satiné à brillant.

Le tuyau est en cumberland veiné noir et orange.

Les deux "stigmates" dans la bruyère sont bien visibles sur les dernières photos, talon et tige de la pipe.

 

Poids : 38 grs

Longueur : 150 mm

Hauteur : 49 mm

Diamètre de la tête : 32/38 mm

Diamètre du foyer : 20 mm

Profondeur du foyer : 45 mm

Pré-culottage : non, mais pourra être réalisé sur demande

Matière de la tête : bruyère/briar

Finition : sablée et shellac

Epaisseur du bec après lentille : 4.4 mm

Matière du tuyau : Cumberland noir veiné orange 

Tenon :  dans la masse

Filtre : non

 

 

Pipe Brandy Droite "No Name"

SKU : HMS 23
190,00 € Prix original
120,00 €Prix promotionnel
  • Pour les paiements par virements bancaires, la réservation en ligne n'est pas possible. Envoyez-moi un mail à wolffpipes@free.fr et dès la réception de celui-ci, je réserverai l'article et vous enverrai mon IBAN.

    Les frais de livraison sont de 6, 12 ou 20 euros, en fonction de votre lieu de résidence et de votre choix. En utilisant Paypal, les frais de port indiqués sont de 15 euros, ne pas en tenir compte et validez le panier , vous pourrez alors renseigner votre adresse et choisir le tarif adapté avant de valider le paiement! Merci de votre compréhension.

    Rappel des CGV : Veuillez noter que pour les envois hors France métropolitaine, qui sont systématiquement assurés, la valeur exacte de la facture est déclarée.

bottom of page